Fermer

poissons

Les aires marines protégées ne correspondent pas aux principaux habitats des poissons migrateurs rares, selon une nouvelle recherche

Selon une nouvelle étude de modélisation, 62 % des zones marines protégées (AMP) désignées pour protéger les espèces de poissons migrateurs rares se trouvent en dehors de leurs habitats principaux. Les résultats sont publiés dans le journal de la British Ecological Society. Journal d’écologie appliquée. Une équipe de chercheurs en France du « Pôle MIAME » qui rassemble des experts en poissons diadromes de plusieurs instituts de recherche (OFB, INRAE, Institut Agro et UPPA) a développé une nouvelle approche de modélisation qui prédit avec précision les habitats centraux et inappropriés des espèces rares et pauvres en […]

30/05/2024

Lire l'article

L’intégration de la complexité dans l’ingénierie côtière augmente-t-elle la diversité des poissons le long des rivages urbains ? – L’écologiste appliqué

Auteurs d’un article de recherche récemment publié expliquer comment, pour améliorer la diversité des poissons, il est important de fournir une architecture d’habitat tridimensionnelle qui intègre un large éventail de tailles et de types de microhabitats. Complexité de l’habitat La complexité de l’habitat est un facteur clé de la diversité des poissons marins et essentielle pour déterminer la structure et la fonction des communautés de poissons. De nombreux poissons utilisent les caractéristiques de l’habitat benthique (trous, crevasses, reliefs verticaux et surplombs) pour diverses raisons, notamment pour se reposer, se reproduire, se nourrir et éviter les prédateurs. […]

23/05/2024

Lire l'article

Les passes à poissons résoudront-elles à elles seules nos problèmes de fragmentation des rivières ? – L’écologiste appliqué

Sélectionné pour le Prix Chico Mendes 2023 Dans leur dernier article Practice InsightsHenry Hansen et ses collègues présentent une étude de cas qui applique une nouvelle méthode pour améliorer les modèles actuels d’habitat du poisson et mieux guider les futurs efforts de restauration. La fragmentation est devenue un impact constant sur les rivières alors que les besoins de la société en énergie renouvelable continuent de croître. La prolifération des centrales hydroélectriques soutient l’objectif commun de réduction des énergies fossiles, mais se fait souvent au détriment de la biodiversité locale. Les poissons migrateurs sont un groupe d’animaux […]

19/03/2024

Lire l'article

Des extinctions pourraient survenir si les poissons modifient leur comportement alimentaire en réponse à la hausse des températures.

Selon une nouvelle étude publiée dans Changement climatique naturel. Dirigés par des chercheurs du Centre allemand de recherche intégrative sur la biodiversité (iDiv) et de l’Université Friedrich Schiller de Jena, les chercheurs ont découvert que les poissons de la mer Baltique réagissent aux augmentations de température en consommant la première proie qu’ils rencontrent. Ce changement de comportement alimentaire a conduit le poisson à sélectionner des proies qui ont tendance à être plus abondantes et plus petites. Les petites proies présentes dans leur environnement à toutes températures comprenaient des ophiures, de petits crustacés, des vers et des […]

04/03/2024

Lire l'article

Une nouvelle étude scientifique révèle le rôle crucial des poissons herbivores et des oursins dans la restauration des récifs coralliens des Caraïbes

Une nouvelle étude du Dr Lindsay Spiers (Florida Fish and Wildlife Conservation Commission) et du professeur Thomas Frazer (Collège des sciences marines de l’Université de Floride du Sud), publiée dans PeerJ Vie & Environnement, présente des résultats cruciaux sur les préférences alimentaires des poissons herbivores et de l’oursin Le diadème des Antilles à Little Cayman. L’étude, intitulée « Comparaison des préférences alimentaires des poissons herbivores et de l’oursin Diadema antillarum à Little Cayman », apporte un nouvel éclairage sur la dynamique de ces herbivores et leur impact sur la résilience des récifs coralliens des Caraïbes. Les […]

24/11/2023

Lire l'article

Déchiffrer les interactions des espèces de poissons pour mieux comprendre le changement climatique

Une équipe dirigée par l’Université des sciences et technologies de Hong Kong (HKUST) a développé une technique pour étudier comment différentes espèces de poissons interagissent les unes avec les autres dans une région côtière, une percée qui aide à expliquer les relations complexes entre les espèces marines et comment le réchauffement climatique affecte populations de poissons. En analysant des traces infimes d’ADN de poisson à partir d’échantillons d’eau de mer, l’équipe a combiné l’utilisation de l’ADN environnemental – connu sous le nom d’ADNe – et une analyse statistique avancée pour non seulement détecter la présence d’espèces […]

14/07/2023

Lire l'article

Une étude sur le réchauffement de l’eau montre un impact inattendu sur la taille des poissons

La théorie selon laquelle les animaux à respiration aquatique tels que les poissons diminueront en raison du réchauffement climatique a été remise en question par une étude publiée aujourd’hui dans eLife. L’étude a révélé que la pollution de l’eau chaude augmentait les taux de croissance mais aussi les taux de mortalité, entraînant une population de poissons plus jeunes mais plus gros. La découverte est en contradiction en partie avec les prédictions générales de l’effet du réchauffement sur les écosystèmes naturels et souligne que celles-ci doivent être testées dans des expériences à grande échelle. À mesure que […]

16/05/2023

Lire l'article

Démêler l’identité des sons des poissons pour soutenir la conservation marine – Methods Blog

Message fourni par Xavier Mouy Sons de poissons et conservation marine De nombreuses espèces de poissons produisent des sons pour attirer les partenaires, effrayer les prédateurs ou défendre leur territoire. Ces sons nous sont très utiles, nous les scientifiques ! Rien qu’en écoutant l’océan, nous pouvons détecter la présence de différentes espèces de poissonsdéduire leur comportement et potentiellement savoir combien de poissons il y a dans un environnement. Cela présente de nombreux avantages par rapport aux méthodes de surveillance traditionnelles. Il est totalement non intrusif (nous écoutons passivement), nous pouvons enregistrer du son sur de longues […]

11/05/2023

Lire l'article

Un modèle statistique montre comment le réchauffement peut affecter la distribution, l’abondance des amphibiens, des reptiles, des poissons et des insectes

Face à un réchauffement climatique qui a un effet profond sur la biodiversité mondiale et modifiera la répartition et l’abondance de nombreux animaux, une équipe de recherche dirigée par l’État de Penn a développé un modèle statistique qui améliore les estimations de l’adéquation de l’habitat et de la probabilité d’extinction pour le froid. -des animaux à sang lorsque les températures grimpent. Les animaux à sang froid – un groupe diversifié comprenant des poissons, des reptiles, des amphibiens et des insectes – comprennent la plupart des espèces sur Terre. La température corporelle des animaux à sang froid […]

04/04/2023

Lire l'article

Les températures de la mer contrôlent la distribution des poissons marins européens

Une analyse s’étendant du sud du Portugal au nord de la Norvège met en évidence l’importance de la température pour déterminer où se trouvent les espèces de poissons. En confirmant que la température est un facteur clé de la variation spatiale à grande échelle des assemblages de poissons, l’étude a pu utiliser les projections climatiques futures pour prédire où les espèces seront les plus courantes d’ici 2050 et 2100. Les résultats montrent que, dans l’ensemble, les plus grands changements au niveau communautaire sont prévus à des endroits où le réchauffement est plus important, avec les effets […]

10/03/2023

Lire l'article