Fermer

Interactions

Carine Emer sur les interactions complexes entre les plantes et leurs ennemis naturels dans les forêts tropicales

Il était une fois… les grands mammifères prospéraient dans les forêts tropicales luxuriantes d’Amérique du Sud. Ces géants ont évolué pour devenir des ingénieurs clés des écosystèmes, agissant comme des régulateurs descendants des processus écologiques, soit en s’attaquant à d’autres animaux de plus petite taille, soit en se nourrissant de plantes, en mangeant des fruits et des graines, en broutant et en mâchant des feuilles et des branches, ou même en piétinant et en piétinant. changer la structure du sol. Néanmoins, l’évolution parallèle de créatures plus anciennes, plus petites et incroyables s’épanouissait continuellement : les insectes […]

12/02/2024

Lire l'article

Le Dr Xoaquin Moreira parle des interactions entre les espèces dans les systèmes naturels ou agroforestiers

Ce travail est le fruit d’une collaboration solide et durable entre quatre institutions (d’Espagne, du Mexique, des Pays-Bas et de Suisse). Cette collaboration s’est concentrée, dans une large mesure, sur l’étude des facteurs écologiques et des conséquences des interactions entre espèces dans les systèmes naturels ou agroforestiers. Nos recherches se sont concentrées sur la compréhension du rôle des facteurs « ascendants » (par exemple, la variation des éléments nutritifs des plantes ou des traits défensifs) dans la détermination de l’abondance et de l’herbivorie des insectes, ainsi que de l’influence des facteurs « descendants » sur l’herbivorie […]

29/01/2024

Lire l'article

La généralité des interactions positives des plantes

Nicolas Velasco Saragoni discute de son article : ‘Effets facilitateurs à grande échelle pour un seul arbuste nourricier : impact du gradient de pluie, de la communauté végétale et de la répartition à travers une barrière géographique.’ Pour le texte en espagnol, veuillez voir ci-dessous. Êtes-vous curieux de savoir à quel point il est courant que les plantes s’influencent positivement les unes les autres ? Cette question intrigante a constitué la base de mes recherches de doctorat, qui (heureusement) ont suscité beaucoup d’appréciation de la part de mes superviseurs. UN Vachellia caven L’arbuste se dresse bien en […]

12/01/2024

Lire l'article

Déchiffrer les interactions des espèces de poissons pour mieux comprendre le changement climatique

Une équipe dirigée par l’Université des sciences et technologies de Hong Kong (HKUST) a développé une technique pour étudier comment différentes espèces de poissons interagissent les unes avec les autres dans une région côtière, une percée qui aide à expliquer les relations complexes entre les espèces marines et comment le réchauffement climatique affecte populations de poissons. En analysant des traces infimes d’ADN de poisson à partir d’échantillons d’eau de mer, l’équipe a combiné l’utilisation de l’ADN environnemental – connu sous le nom d’ADNe – et une analyse statistique avancée pour non seulement détecter la présence d’espèces […]

14/07/2023

Lire l'article

Les scientifiques proposent la fabrication d’aliments comme moyen de comprendre les interactions entre les espèces

Un groupe interdisciplinaire de chercheurs propose une nouvelle façon de penser à certaines interactions entre les espèces, en classant une variété de plantes, d’animaux et de champignons comme des « chefs de la nature ». Plus précisément, les chefs de la nature sont des organismes qui fournissent de la nourriture – ou l’illusion de nourriture – à d’autres organismes. Le concept offre une nouvelle perspective sur les interactions entre les espèces, qui peut éclairer la façon dont les gens pensent de la nourriture à travers l’arbre de la vie ainsi que des disciplines de recherche disparates. « Il existe […]

20/04/2023

Lire l'article

Appel à propositions ! L’influence des champignons bénéfiques sur les interactions plantes-ennemis et la structure de la communauté végétale – The Applied Ecologist

Les écologistes réfléchissent depuis des siècles aux mécanismes qui structurent les communautés végétales. L’un de ces mécanismes est la dépendance négative à la densité, qui a été proposée comme un important promoteur de la diversité des espèces d’arbres dans les communautés végétales. Cependant, la plupart des études négatives sur la densité-dépendance à ce jour se sont concentrées sur les rôles joués par les insectes et les pathogènes fongiques. Moins d’attention a été accordée au potentiel des champignons mutualistes d’influencer les schémas de dépendance à la densité et donc la structure et la diversité des communautés végétales. […]

31/03/2023

Lire l'article

Appel à propositions ! L’influence des champignons bénéfiques sur les interactions plantes-ennemis et la structure de la communauté végétale

Les écologistes réfléchissent depuis des siècles aux mécanismes qui structurent les communautés végétales. L’un de ces mécanismes est la dépendance négative à la densité, qui a été proposée comme un important promoteur de la diversité des espèces d’arbres dans les communautés végétales. Cependant, la plupart des études négatives sur la densité-dépendance à ce jour se sont concentrées sur les rôles joués par les insectes et les pathogènes fongiques. Moins d’attention a été accordée au potentiel des champignons mutualistes d’influencer les schémas de dépendance à la densité et donc la structure et la diversité des communautés végétales. […]

31/03/2023

Lire l'article

Histoires de couverture (110:10) : Déduire les interactions plante-plante à l’aide de la télédétection

📸1 crédit L’image de couverture de notre Numéro d’octobre présente un paysage typique de marais salants le long de la côte de la mer Jaune, en Chine. Cette image est liée à l’article : Déduire les interactions plante-plante à l’aide de la télédétection, par Chen et al. Ici, les auteurs Ben Chen, Quan Xing Liu et Chi Xu raconter l’histoire derrière l’image. Tout comme nous, les humains, les plantes ont aussi des amis et des ennemis. « L’amitié » est inestimable dans les environnements difficiles. Par exemple, les semis mourraient rapidement dans des conditions chaudes et sèches sans que […]

31/10/2022

Lire l'article

Interactions chauves-souris frugivores : avantages, coûts ou risques ?

Proposé par éditeur le 20 avril 2022.Obtenez le papier! Photo 1 : Perchoir diurne de la roussette indienne https://doi.org/10.1111/oik.08359 Les chauves-souris peuvent disperser efficacement les graines de nombreux arbres forestiers et cultures fruitières, dans des paysages modifiés par l’homme. Les chauves-souris dispersent largement les graines en les laissant tomber ou en les déféquant pendant les vols, et agrègent ou regroupent les graines sous les arbres nourriciers ou les dortoirs nocturnes (sites de perchoir) ou les dortoirs diurnes. Ces processus de frugivorie et de dispersion des graines par les chauves-souris peuvent se transformer en avantages ou même en […]

12/08/2022

Lire l'article